PrimesÉnergies.fr et le Compte CO2 s’associent pour vous faire bénéficier d’une Prime CO2 ! Inscrivez-vous et estimez gratuitement le montant de cette prime. Et avec le code promo PECOP21, gagnez tout de suite 200 kgCO2 !

La monnaie climatique : un outil innovant pour piloter sa transition

Le Compte CO2 est une startup innovante dont l’objectif est d’amplifier la dynamique de la société civile (entreprises, collectivités, institutions et citoyens) dans sa transition vers une économie post-carbone. Pour ce faire, elle utilise un outil innovant : la monnaie climatique. La monnaie est en effet un instrument séculaire exceptionnel dont la circulation permet à la fois les échanges et la création de valeur. L’enjeu ici est de l’affecter à la lutte contre le changement climatique.

fleur banner

Un outil pour une stratégie carbone intégrée

Le nombre d’entreprises et de collectivités s’intéressant à leur impact sur le climat est en constante progression. La COP21 a d’ailleurs été pour elles l’occasion d’agir sur ce sujet et d’impulser une dynamique positive. Toutefois, il existe un réel besoin d’outils permettant de maintenir cette dynamique, de la renforcer dans le temps et de la diffuser auprès d’un public moins sensible à ces questions.

Aujourd’hui, la plupart des outils pour le climat sont réglementaires. En d’autres termes, une entreprise (ou collectivité) se soumet à une obligation, à l’instar d’un audit énergétique ou d’un bilan GES. Vécu comme une contrainte (le terme « contrainte carbone » est d’ailleurs souvent utilisé), peu de personnes sont prêtes à s’engager dans cette voie. La nouvelle monnaie climatique prend le contre-pied de ce constat en se voulant incitative, rendant ainsi la problématique climatique plus attrayante pour tous.

Une monnaie climatique à partir des tonnes de carbone évitées

La monnaie climatique est donc un nouvel actif, créé à partir des réductions de CO2 d’un acteur. Concrètement, lorsqu’une entreprise (ou un citoyen) réduit ses émissions, ces dernières sont créditées sur son Compte CO2 qu’elle aura préalablement ouvert. Le CO2 ainsi crédité peut être utilisé pour régler des biens et services bas-carbone ou être convertis en euros. Cet outil innovant fonctionne grâce à la confiance qu’ont les utilisateurs dans la nouvelle monnaie. Celle-ci est assurée par la reconnaissance de ce dispositif par l’ONU ainsi que par la convertibilité CO2/devise nationale (l’euro dans le cas français). De plus, elle est réellement incitative car elle offre un signal-prix du carbone clair.

La monnaie climatique présente plusieurs intérêts. Elle est tout d’abord systémique : c’est un outil simple, facile à comprendre et à s’approprier, qui peut donc mobiliser l’ensemble des parties prenantes. Elle est également dynamique, puisque la création de valeur est fondée sur les échanges entre les parties prenantes. Enfin, elle permet de faire passer la stratégie de réductions de GES d’un centre de coûts (ex : le coût d’abattement du CO2) à un centre de profits (le carbone évité est versé sur le Compte CO2 et peut être utilisé comme n’importe quelle monnaie).

Pour aller plus loin: